Le mineur parent

Le Comité international des droits de l’enfant rappelle régulièrement qu’il n’est pas conforme à l’intérêt de l’enfant de devenir parent trop jeune. Selon lui, il est important de promouvoir auprès des adolescents des modes de vie « sains » qui passent par la mise en place à leur intention de cours d’éducation sexuelle destinés à les sensibiliser notamment au risque de grossesse indésirée. Bien qu’il considère que la prévention doive principalement être adressée aux jeunes filles pour qu’elles utilisent la pilule et non pas l’avortement comme moyen de contraception, le Comité international des droits de l’enfant rappelle qu’il est primordial que les jeunes garçons se sentent aussi concernés par l’usage des contraceptifs et en particulier celui du préservatif. Il insiste sur le fait que cela n’est possible qu’à la condition que les dispositifs de contraception soient proposés gratuitement ou au moins à un tarif raisonnable et que leur délivrance puisse avoir lieu en dehors de toute autorisation parentale.

Lorsque malgré ces précautions les mineurs deviennent tout de même parents, le Comité s’inquiète du fait que la question de la parentalité concerne surtout les jeunes filles qui doivent élever seules l’enfant parce que dans la plupart des pays, le seul fait de l’accouchement établit la filiation, contrairement à la filiation paternelle qui implique une reconnaissance volontaire qui, de plus, est souvent interdite en cas de naissance hors mariage. Le Comité international des droits de l’enfant considère qu’il faut encourager la reconnaissance des enfants par leur père pour empêcher les abandons trop faciles d’enfant. Cependant, lorsque les mineurs ont la possibilité de se marier, le Comité note que ceux qui le font sont la plupart du temps issus de milieux très modestes. Mariés très tôt, ils sont exposés au risque de déscolarisation qui les maintient alors dans une pauvreté dont ils ne peuvent jamais s’extirper. Ils sont de ce fait plus enclins à ne pas assumer leur enfant et à l’abandonner, ce qui est regrettable.